AL-KHER, la jument maudite prend sa revanche

0
350

AL-KHER, la jument maudite prend sa revanche à l’occasion de la phase retour de présélection de la Coupe du Cameroun des Courses Hippiques.

Performante, belle, élancée et racée, cette jument à la robe gris cendre dénommée AL-KHER, âgée de presque 4 ans appartient à l’Écurie Cheikh Al-Arab de Kousseri. Elle est certainement la jument la plus accomplie sur le plan physique dans sa catégorie. Cependant, elle est accusée de pouvoir jetter un mauvais sort à son propriétaire à cause des marques spéciales qu’elle porte, d’après la grille de lecture mystique de certains connaisseurs.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle a changé plusieurs fois de propriétaire qui sont successivement : Ba’a Gana de Maroua, Wadjiri de Bibémi, encore Ba’a Gana de Maroua puis Souaibou Bello Bah un passionné des chevaux à Garoua et enfin Kamssouloum Abba Kabir de Kousseri.

Pourtant son nom AL-KHER qui veut dire, le bien ou la chance, en arabe est tout à fait à l’opposé de cette mauvaise réputation qu’on lui attribue à tort ou à raison.

Toutefois, elle a été battue in extremis lors de la précédente course de la phase Aller des éliminatoires de la Coupe du Cameroun le 24 janvier 2015 Garoua. En effet elle s’est fait battre à l’issu d’un duel épique par le célèbre et très beau cheval SAHIB remarquable par sa robe Aubère appartenant à l’écurie Habib Youssouf de Garoua, un fin connaisseur des chevaux qui en ce moment suit une formation en équitation en France.

En effet ce cheval de l’Écurie Habib Youssouf n’est pas un new comer dans la cour des grands, il a été plusieurs fois champion à N’Djamena au Tchad. Pour tout dire il est un turbo des hippodromes particulièrement craint sur les 1.800 mètres. Surtout quand il est piloté par LAWWAL MOHAMAN, l’un des meilleurs Jockeys du Cameroun sociétaire des Écuries Jean Khoury de Douala. Ce palmarès impressionnant ne semble pas avoir visiblement intimidé AL-KHER.

En effet, à l’occasion de la course de la phase retour du 28 février 2015 toujours à Garoua, elle a comme à ses habitudes a démarré lentement puis remonté doucement mais sûrement ses concurrents avec aux commandes le très bon Jockey ABDOU GOHOU.

A 300 mètres de l’arrivée les 2 jockeys se détacheront du lot et joueront leur va-tout en épuisant les dernières et ultimes gouttes d’énergie de leur monture. C’est ainsi que les deux chevaux se relayeront tour à tour à la tête du peloton jusqu’à l’arrivée.

Au final AL-KHER « la maudite » coiffera le grand SAHIB à la ligne d’arrivée. Une courte avance mais une très grande victoire qui va libérer un public tenu en haleine tout au longs des 1.800 mètres qui ont semblé aussi long que 18 Km tant les jeux et les enjeux étaient serrés et attendus depuis 1 mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here