COURSE HIPPIQUE : Les chevaux camerounais font sensation au Nigeria

0
577

Lors de la 5ème édition de la FOMBINA DERBY INTERNATIONAL HORSE RATING de Yola, au Nigéria, les chevaux camerounais ont fait bonne impression. Ils se sont en effe qualifiés pour la finale du tournoi, le 20 février 2016. Pour cette année, la compétition a regroupé cinq pays : le Cameroun, le Niger, le Tchad, le Nigéria (Pays organisateur) et le Ghana.

Arrivée à Yola le 13 février dernier, la délégation camerounaise forte de 50 membres, est entrée dans la compétition quatre jours plus tard avec sept chevaux sur une distance de 1600 mètres. En jeu, une voiture à gagner.
Face à des adversaires pugnaces et sous un climat rude, les «jockeys» ont mis leurs chevaux lors des différentes courses dont le «Soudanais » et le «Talon». La 3ème et la 4 ème, places reviennent malheureusement aux Camerounais, tandis que la première et la deuxième place étaient remportées par le pays organisateur. La deuxième épreuve de la compétition a débuté le 20 février avec une demi-finale encore plus relevée pour la catégorie dite des «Soudanais».
«Tous les pays visaient la finale et s’y étaient préparés. Raison pour laquelle nous avons aligné sur les 1000 m, trois hevaux qui nous ont permis de décrocher les 1ere et 2eme places devant le Nigeria qui a fini 3ème», explique Ahmadou Djaouro, directeur technique national des courses de Cam-galop.
La grande finale se jouera sur deux distances dont les 2000 et 2400 mètres. Pour ce qui est de la catégorie de chevaux dits «Talon», le staff camerounais compte principalement sur son cheval fusé dénommé fort opportunément «ambassadeur» qui avait déjà gagné une voiture en 2014. Le Cameroun dispose d’autres atouts dans son écurie, notamment Sabil, Kinako et Nachab.
Sur l’épreuve de 2000 mètres, «Beau gosse», auréolé du titre de champion du Cameroun, remporté le 9 janvier dernier à Ngaoundéré étalera sans doute tout son talent à la face des milliers de spectateurs qui assistent chaque jour à cette compétition.
Dans chaque catégorie, le trophée prend la forme d’une belle voiture. La délégation camerounaise conduite par Alhadji Waga, entend inscrire son nom en lettres d’or à Yola. «Nous avons aligné nos meilleurs chevaux et espérons ramener des titres au pays», rappelle le chef de la délégation.
© L’Oeil Du Sahel : IBRAHIMA ADAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here