La fièvre des grands jours s’empare de Garoua

0
377

Après l’annonce de la rencontre hippique prévu pour 16 novembre 2013, une effervescence qui rappelle, à s’y méprendre, la frénésie des grands jours des Courses Hippiques Internationales de Garoua (CHIG) qui s’empare de l’âme de cette coquette cité. En effet, l’enjeu est de taille. Le public a été privé de compétitions pendant la longue période d’hibernation due à la saison des pluies. CAM-GALOP vient à point nommé lui proposer dès le lancement, un spectacle mettant au défi à la fois les écuries des trois Régions Septentrionales. Sans doute ceci explique cela.
En effet, CAMGALOP se devait de relever un défi à savoir organiser une grande fête du cheval à l’occasion de cette cérémonie d’ouverture, après une mise en forme pénible pour les chevaux et les jockeys qui suit généralement cette période d’inactivité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here