Pour Badjika, les indisciplinés n’ont pas leurs places ici

0
444

Mohamadou Salé alias Badjika veille depuis lundi sans discontinue à la discipline. Fort de son rayonnement et surtout de son ascendance auprès des jeunes appelés à être formés aux différentes techniques du sport équestre, Badjika ne ménage aucun effort pour s’assurer que tout se passe bien et que les jeunes jockeys respectent les principes de base de la discipline de groupe. C’’est lui également qui assure la traduction du français au fulfulde et du fulfulde au français entre les jeunes et Sébastien Varela. Il faut noter en passant qu’à Garoua, la langue de Molière habituellement dominante au Cameroun a ses limites.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here